Gestion et gouvernance de l'eau à Miarinarivo, Madagascar

Le second projet soutenu par le Fonds d'Appui aux Initiatives de Collaborations Solidaires (FAICS) cette année est mené par deux membres du groupe local de Montpellier est concerne la thématique de l'eau et sa gouvernance.
Ecoliers de Miarinarivo
Soleil Marmailles

Nous sommes 2 étudiantes ingénieures de Montpellier:

Eglantine, originaire de l’Île de la Réunion, est en formation SAADS (Systèmes Agricoles et Agroalimentaires Durables au Sud) à Montpellier SupAgro, au sein de l’Institut des Régions Chaudes. Elle passera en 2ème année de formation ingénieur dès la rentrée prochaine. Elle a effectué déjà deux stages dans le domaine spécifique de l’eau et c’est à partir de ces expériences que l’idée du projet portant sur la gestion de l’eau l’a intéressée.

Manon est aussi une élève ingénieure à Montpellier mais à l’école Polytech en spécialisation Matériaux. Elle a toujours été touchée par les problèmes de solidarité internationale et le projet porté par Eglantine et ses camarades de SupAgro correspond parfaitement à l’engagement qu’elle souhaite prendre pour s’ouvrir à de nouvelles cultures, tout en apportant sa pierre à l’édifice.

Notre projet a commencé en début d'année scolaire lorsque nous avons voulu mener un partenariat avec une association qui agit à Madagascar. Eglantine, qui connaissait l'association Soleil Marmailles basée sur l'Île de la Réunion, a pu établir un contact avec Tiana Razafintsalama, vice-président de l’association. Suite à plusieurs discussions, un problème récurrent a été soulevé dans l’hopital de Miarinarivo concernant des pénuries d’eau chroniques observées durant les périodes de sécheresse. Plusieurs réflexions ont été menées et nous en sommes venus à prendre ce problème en exemple pour parler d’un sujet plus général : la gestion de l’eau.

L’objectif de ce premier voyage est donc de faire un diagnostic de l’étal actuel, d’analyser l’accessibilité de l’eau pour les habitants et le personnel hospitalier et d’organiser des rencontres entres les différents acteurs liés à ces pénuries d’eau dans la ville de Miarinarivo. Nous souhaitons aussi travailler avec les lycéens de Miarinarivo et étudiants de la région Itasy pour développer sur le long terme une méthodologie de sensibilisation aux problèmes liés à l’eau ainsi qu’un plan d’action adaptés à leur culture et leur donner envie de s’engager pour l’amélioration de leur qualité de vie.

Nous voyons au travers de ce projet une opportunité de co-construire un projet avec des malgaches, dans l’optique de l’amélioration des conditions de vie sur place. L’eau est  un bien d’une importance majeure soumis à de nombreux problèmes de gouvernance internationaux de nos jours. Cette problématique est au coeur de notre désir d’engagement et nous souhaitons que les populations de Miarinarivo puissent y avoir accès. Seulement nous comprenons aussi qu’il existe là-bas une toute autre culture que la nôtre et c’est pour cela que nous préférons ne pas apporter une solution matérielle, toute prête, et qui pourrait certes régler les problèmes de pénurie à l'hôpital pendant un temps mais qui pourrait aussi ne pas être adaptée aux us et coutumes de Miarinarivo. Ce que nous voulons, c’est réfléchir à une solution pérenne avec les habitants de Miarinarivo et pour les habitants de Miarinarivo. Ainsi, non seulement nous en apprendrons beaucoup sur leur culture mais en plus, nous contribuerons à la construction d’un projet qui correspondra au mieux aux attentes des populations locales et sera mené en accord avec les aspects politiques, économiques et sociaux de la culture malgache. C’est en tout cela, en plus des échanges prévus que nous savons extrêmement riches pour nous et les les personnes sur place, que ce projet correspond à notre vision de la solidarité internationale.

En collaborant avec le centre hospitalier, directement victime de la pénurie, les lycées (généraux et techniques) de Miarinarivo, l’institut d’enseignement supérieur de la région Itasy mais aussi avec la coopération décentralisée de la région Nouvelle-Aquitaine, une synergie d’acteurs se créée pour être fondateurs d’un sujet important soulevé à Miarinarivo, mais aussi partout dans le monde : la gestion de l’eau.

Nous avons l’intention de lancer ce projet avec tous ces partenariats et si nous trouvons des pistes sur place pour l'amélioration de la qualité de vie à Miarinarivo, nous comptons continuer de mener à bien ce projet sur plusieurs années et passer le flambeau aux futurs membres d’Ingénieurs sans frontières. En plus de cela, nous voulons sensibiliser à notre retour nos milieux respectifs à l’importance de l’eau et les conséquences d’une mauvaise gestion de celle-ci par la diffusion d’une vidéo et l’organisation de rencontres autour de ce sujet.

29 juin 2018
Manon Palminteri et Eglantine Cadena
Thématique 
Catégorie 
Groupe ISF