Transformer les Formations

Ingénieurs sans frontières s'engage à mettre en place des espaces de discussion ainsi que des outils afin de promouvoir la transformation des formations en ingénierie.

Un premier projet appelé « Transformons nos Formations » a été mené pour une prise en compte des enjeux environnementaux dans les cursus. Ensuite, le projet « Former L'Ingénieur Citoyen » a été renforcé par un travail de thèse sur la place des sciences humaines et sociales dans les formations, en collaboration avec le Centre Maurice Halbwachs et soutenu par la région Ile-de-France.

L'expérience sur le terrain associé aux travaux de recherche produits a été le point de départ pour pouvoir agir sur les formations. Afin de sensibiliser le public concerné dont les élèves-ingénieurs, professeurs et chercheurs, Ingénieurs sans frontières a créé une campagne, des outils et a développé son réseau avec les acteurs intéressés par la thématique.

Parmi les principales actions du projet « Former L'Ingénieur Citoyen » :

  • L'élaboration d'un positionnement de l'association sur la formation « citoyenne » des ingénieurs pour sa diffusion auprès des étudiants et des acteurs de la formation ;

  • L'accompagnement des étudiants dans un travail sur le contenu de leurs formations au travers de la campagne de sensibilisation « L'Ingénieur Citoyen.ne … c'est moi ? » ;

  • L'accompagnement d'étudiants qui souhaitent s'investir dans la gouvernance des formations ;

  • Le travail en réseau avec d'autres acteurs de la formation citoyenne en France et à l'international ;

  • La participation à des espaces institutionnels des écoles d'ingénieurs ;

  • Le développement d'espaces de formation sur la responsabilité des ingénieurs au sein des entreprises.

Actualités

Militantisme : choisir ses combats – paillettes de joie militante

07/06/2024
Quand il ne peut plus lutter contre le vent et la mer pour poursuivre sa route, il y a deux allures que peut encore prendre un voilier : la cape (...) le soumet à la dérive du vent et de la mer, et la fuite devant la tempête en épaulant la lame sur l'arrière, avec un minimum de toile. La fuite reste souvent, loin des côtes, la seule façon de sauver le bateau et son équipage. Elle permet aussi de découvrir des rivages inconnus qui surgiront à l'horizon des calmes retrouvés. Rivages inconnus qu'ignoreront toujours ceux qui ont la chance apparente de pouvoir suivre la route des cargos et des tankers, la route sans imprévu imposée par les compagnies de transport maritime. » [H. Laborit, « Éloge de la fuite », p. 9] 

Qui veut le changement dans les écoles d'ingénieur·es ?

20/02/2024
Le 3-4 février avait lieu le week-end DETOCS à Vaulx-en-Velin. L’occasion pour nous d’avoir un temps de réflexion sur le changement dans les écoles d’ingénieur·es en présence d’élèves, d’ingénieur·es actif·ves et de professeur·es. Voilà un résumé des discussions qui ont pu avoir lieu lors de ce temps.

Prise de perspective : comment construire les futurs engagements professionnels et associatifs

06/02/2024
Pour une sixième année consécutive, la petite avant-dernière de la famille des formations ISF a fait une nouvelle fois carton plein devant un parterre varié d’étudiant·es ingénieur·es et de diplômé·es depuis déjà quelques printemps. Le WEP, ou Week-end perspectives et monde professionnel ambitionne de répondre à la question ô combien scrutée par les adhérent·es après quelques années à ISF : « comment poursuivre son engagement après ses études ? »

Les écoles d’ingénieur⋅es, des déserts syndicaux ?

23/01/2024
L’histoire syndicale étudiante s’inscrit dans un long processus tout au long du XXème siècle, auquel les écoles d’ingénieur⋅es n’ont pas échappé. 
Gustave Massiah lors d'une intervention pour l'Institut Tribune Socialiste

« Dans les écoles, ceux qui cherchent à s'engager ne sont pas la majorité, mais ça peut être une forte minorité »

22/01/2024
L’Université d’été des mouvements sociaux et des solidarités 2023 durant laquelle Ingénieurs Sans Frontières a animé deux modules sur le thème « Savoirs & Démocraties » a été l’occasion de rencontrer et d’échanger avec de nombreux partenaires. Parmi eux, Gustave Massiah, ancien président du CRID et vice-président d’ATTAC, les deux associations qui ont co-porté l’organisation de cet événement.

Une respiration après l'émotion

26/07/2023
Nous avons connu ces derniers mois une intensification des mouvements sociaux sur de nombreux fronts. L'intensité de la répression et la criminalisation qu'ils ont subies laisseront des traces. Mais qu'avons-nous vécu ?
salle principale du logiciel libre

Le capitole du libre : une incroyable aventure !

14/03/2023
Résumé de la participation de SysInfo au Capitole du Libre qui a eu lieu en novembre dernier.

Le collectif HorizonTERRE, pour une autre approche des rapports sciences/société

05/01/2023
Alors que les enjeux de recherche constituent un pan important des réponses à apporter aux enjeux écologiques, comment faire pour assurer une implication des citoyen⋅nes dans leur définition ? Quelques éléments de réponses avec le programme HorizonTERRE, par Marc Deconchat, directeur de recherche à l’INRAE.