Soutenir de nouvelles solidarités (FAICS)

Regards croisés : monter mon projet international pendant la pandémie

20/09/2021
Nous avions déjà fait un article en 2020, afin de questionner les modes d'actions des groupes locaux en solidarité internationale face à la pandémie. Malheureusement, en 2021, nous avons du nous reposer la question. Après avoir adapté nos outils d'animation et animé une "FAQ PI" en octobre 2020 pour répondre à toutes les questions des groupes et un atelier de partage d'expérience sur "comment adapter son projet international en temps de covid ?" aux RESIC 2021, l'équipe partenariats internationaux a réalisé toutes les formations en distanciel, malgré le contexte. Des projets ont été réalisés à distance et la plupart, même en cas de départ, ont pris une perspective française plus importante que d'habitude.

A la découverte de la filière thé sri lankaise

06/01/2021
Nous sommes Romane, Léa et Matthieu ; trois élèves ingénieur·es agronomes membres d’Ingénieurs Sans Frontières Bordeaux. Passionné·es par l’agriculture familiale et les nombreux enjeux sociaux des filières agricoles internationales, nous avons décidé de mener un projet autour du commerce équitable et de ses impacts sur les producteur·rices.

Un projet étudiant sur le commerce équitable du thé au Sri Lanka

01/09/2020
Nous sommes Romane, Léa et Matthieu ; trois élèves ingénieur·es agronomes membres d’Ingénieurs Sans Frontières Bordeaux. Passionné·es par l’agriculture familiale et les nombreux enjeux sociaux des filières agricoles internationales, nous avons décidé de mener un projet autour du commerce équitable et de ses impacts sur les producteur·rices agricoles.

Miarinariv’Eau 2019

13/02/2020
Ce document est l’aboutissement d’une mission solidaire à Madagascar autour de l’impact des techniques agricoles sur la ressource en eau. Ce projet a été réalisé en 2019, avec une phase de terrain entre le 28 juillet et le 24 août en partenariat avec l’intercommunalité MAMISOA et des membres de l’association JEUNE basée à Antananarivo. Nous avons donc rencontré des acteur·rices autour des problématiques agricoles et de la gestion de l’eau, de son accès et de sa qualité. Nous avons également organisé des ateliers visant à déterminer des solutions et leurs conditions d’application.