De l’Extraction des MEtaux à la Transition EneRgétique

Cette année est la deuxième du Fonds d'Appui aux Initiatives de Collaborations Solidaires (FAICS), fonds interne à Ingénieurs sans frontières qui vise à soutenir des projets qui proposent de nouveaux formats d’engagements à l'international de la part de nos membres. Nous vous proposons donc de découvrir la première des deux initiatives soutenue cette année par le FAICS, le projet DEMETER ( De l’Extraction des MEtaux à la Transition EneRgétique) réalisé par Adrien Toledano et Nicolas Brun d'Ingénieurs sans frontières Grenoble.
Logo projet DEMETER
Nicolas Brun et Adrien Toledano

Nous sommes Nicolas et Adrien, deux membres actifs du groupe grenoblois d'Ingénieurs sans frontières, et dans le cadre d'une année de césure pendant nos études, nous allons réaliser pendant 7 mois le projet DEMETER.

L'objectif de notre projet est d’étudier la viabilité de la transition énergétique telle qu’elle commence à être mise en place. Il s’agit d’analyser le besoin de réorganisation de l'utilisation des métaux afin d’assurer la durabilité d’une transition énergétique davantage axée sur la sobriété et le recyclage que les « high-tech ». Pour cela, nous réaliserons un documentaire sur les impacts des systèmes extractifs miniers sur l'Environnement et les populations, impacts que l’on pourrait qualifier de revers de notre transition énergétique. Ce documentaire sera basé sur différents témoignages d'experts, d'associations et de membres de la société civile des pays développés et en voie de développement. Nous prévoyons de nous rendre en France pour la majorité des interviews d’experts sur le sujet, en Indonésie et Malaisie pour rencontrer des entreprises et des usines de traitement de terres rares et d’interviewer la société civile proche de celles-ci, en Pologne afin d’assister à la Conférence de Katowice de 2018 (COP24), et dernièrement au Brésil et au Chili pour se rapprocher des mines de métaux (principalement de terres rares, cuivre et or) et de rentrer directement en contact avec de nombreuses associations et citoyens s’opposant à l’extraction de ces métaux dans leurs territoires. Finalement, notre travail sera largement partagé sur des plateformes dématérialisées en libre accès via Internet et lors des différents ateliers de sensibilisation (projections, débats et ateliers d’éducation populaire) que nous réaliserons dont le public visé sera très varié.

Lors de nos études à Grenoble INP - Ense3, école d’ingénieur spécialisée en énergie et environnement, nous avons été fortement sensibilisés à la transition énergétique. Ce projet est donc né suite à une profonde remise en question personnelle des hypothèses de base de cette transition énergétique telle qu’elle est mise en place actuellement, dont notamment celle d’un stock de ressources métalliques illimité dont l’extraction aurait des impacts négligés. Cette remise en cause a fortement été alimentée lors du week-end de formation organisé par Ingénieurs sans frontières Systèmes extractifs et Environnements (SystExt) et du travail réalisé autour de cette thématique au sein du groupe local ISF Grenoble. La volonté de nous investir davantage sur cette problématique nous a donc conduit à la réalisation de cette Initiative de Collaboration Solidaire (ICS).

Notre ICS vise à réduire les dépendances génératrices d’inégalités, passant davantage par la sensibilisation que par la réalisation d’actions plus directes au sein des territoires les plus concernés. Nous cherchons donc à apporter une réflexion sur la place de la technique propre à la transition énergétique dans nos sociétés et sur les conséquences directes de cette technique sur les populations et la Nature. Nous désirons mettre en évidence que la technique interagit avec les droits civils, politiques, environnementaux, et sociaux au niveau mondial. Ainsi, les pratiques et les décisions prises par les entités politiques, les entreprises et les ingénieurs génèrent des interdépendances sociales, environnementales et économiques.

Nous pensons grâce à ce projet mettre en évidence les différences Nord/Sud engendrées par la transition énergétique telle qu’elle est conçue actuellement : développement massif de technologies « renouvelables » au Nord et accroissement des impacts sociaux et environnementaux néfastes causés par l’industrie minière dans les pays du Sud. Ce projet, construit autour du partage et de l’échange des différents acteurs, permettra de diversifier les missions d’Ingénieurs sans frontières à échelle internationale sous un format innovant.

Vous pouvez suivre les actualités du projet sur la page facebook de ce dernier: https://www.facebook.com/projetdemeter/

28 juin 2018
Nicolas Brun et Adrien Toledano
Catégorie 
Groupe ISF