Articles

351 articles listés
Afficher 5 | 10 | 20 | 40 | 60 résultats par page.

Une alimentation choisie et de qualité pour toutes et tous

19/06/2019
Retrouvez le dernier numéro de notre revue biannuelle Alteractif. Nous nous intéressons ce mois-ci à la question de l'alimentation, avec le projet inédit de sécurité sociale de l'alimentation porté par le groupe thématique d'ingénieur·es Agriculture et souveraineté alimentaire (AgriSTA).
Signataires du Communiqué commun contre la hausse des frais d'inscription des étudiant-e-s étranger-ère-s

Communiqué commun contre la hausse des frais d'inscription des étudiant·es étranger·ères

13/05/2019
Ingénieur Engagés (Groupe Politique), Ingénieurs Sans Frontières, Solidaires Etudiant-e-s et l'Union Nationale des Etudiants de France s'opposent à l'augmentation des frais d'inscription pour les étudiant.es non-européen.nes et appellent à se mobiliser contre cette loi.

19è édition de la Quinzaine du commerce équitable

09/05/2019
La Quinzaine du commerce équitable, c’est LE temps fort annuel de sensibilisation et de mobilisation citoyenne autour du commerce équitable : une occasion de rassembler et d’interpeller pour une consommation plus durable. Elle aura lieu cette année du 11 au 26 mai. Ne ratez pas ce rendez-vous festif et convivial et retrouvez les initiatives des groupes Ingénieurs sans frontières partout en France sur vos territoires.

Ingénieurs sans frontières n’adhérera plus à Max Havelaar France

02/05/2019
Ingénieurs sans frontières France et Ingénieurs sans frontières Agrista décident de quitter l'association Max Havelaar France. Le courrier envoyé est à retrouver ci-dessous.
Une productrice camerounaise

Soutenons ISF Cameroun dans la transition agroécologique

31/03/2019
Au Cameroun, comme dans beaucoup de régions du globe, l'agriculture est considérée comme une activité de base et pas comme une activité professionnelle. Mais cette "petite" agriculture revêt une importance cruciale car elle produit 80% de l'alimentation des pays non-industrialisés. Accompagner les familles paysannes à se considérer comme des "professionnels" de l'agriculture, c'est leur permettre d'acquérir les compétences de gestion et de production qui assurent la sécurité alimentaire du pays.