Pourquoi les rencontres internationales "Exploring Responsible Mining" ?

Pourquoi une activité aussi fondamentale à notre économie est-elle si peu connue du grand public ? Comment est-il possible que les impacts graves qu’elle génère ne soient pas davantage visibles dans le paysage médiatique et associatif français ? Les rencontres internationales « Exploring responsible mining » qui se dérouleront le 21 mars à Marseille souhaitent apporter des réponses concrètes à ces questions.
Résidus de la mine de cuivre, plomb, zinc et métaux précieux de La Oroya (Pérou)
Résidus de la mine de cuivre, plomb, zinc et métaux précieux de La Oroya (Pérou)
Matthew Burpee - 2003 - cc

Les travaux menés par Ingénieurs sans frontières SystExt ces quatre dernières années n’ont fait que renforcer notre conviction qu’un nouveau modèle extractif dans le domaine des matières premières minérales doit émerger, pour que l’exploitation du sous-sol ne s’accompagne plus de telles conséquences humaines, sociales et environnementales. Atteintes aux droits humains, bouleversements sociaux, mise en péril de la sécurité des travailleurs et de la santé des populations, utilisation effrénée d’eau et d’énergie, accidents industriels, impacts environnementaux massifs… la liste des exactions et des erreurs est longue. Pour autant, il est indéniable que les matières premières minérales sont indispensables à notre progrès technique et notre développement actuels.

 

Changer le modèle existant, c’est comprendre ce qui empêche une exploitation minière raisonnable : l’opacité des acteurs de la filière, son caractère géostratégique, la complexité technique des procédés d’extraction et de transformation, etc. L’ingénieur a bien sûr une forte responsabilité dans cette situation et notre association travaille pour améliorer l’esprit critique de cette profession. Mais, selon Ingénieurs sans frontières SystExt, un changement en profondeur des pratiques dans la mine nécessite également l’implication forte des citoyens. Le grand public, qui consomme au quotidien des dizaines de métaux sans même le savoir, doit être conscient des dommages causés par l’exploitation minière qui se trouve être à l’origine de tous nos biens de consommation et en particulier des appareils électroniques (dont la consommation n’a cessé d’augmenter ces dernières années). Le grand public sera ensuite en capacité de réinterroger ses modes de consommation et d’exiger des pratiques respectueuses de l’homme et de l’environnement, pour le bien des générations futures.

 

Dans ce contexte, Ingénieurs sans frontières SystExt souhaite participer à une amélioration de l’information, de la sensibilisation et de la mobilisation du grand public. Pour ce faire, il s’est donc entouré lors d’un événement, les rencontres internationales « Exploring responsible mining », d’autres structures et associations qui agissent également en ce sens. L’objectif de ces rencontres est de permettre de croiser les regards sur ce sujet avec des représentants de plusieurs pays (Belgique, Chili, Espagne, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne et République démocratique du Congo) et travaillant dans différents domaines (presse, campagnes de sensibilisation, lobbying, appui aux acteurs locaux, mises en place de filières certifiées, etc.). Pour trouver des solutions conciliant à la fois la préservation de l’homme et de l’environnement, le développement économique des pays producteurs et l’approvisionnement en métaux et en substances minérales énergétiques (uranium et charbon principalement), les retours d’expériences de tous ces intervenants s’avèrent indispensables. En effet, nous estimons que la mutualisation des connaissances est le meilleur moyen pour définir un système adapté non seulement à la France qui n’est plus à l’heure actuelle un pays minier, mais aussi aux autres pays, qu’ils soient producteurs, transformateurs ou négociants.

 

Il s’agit d’un premier jalon sur le chemin qui permettra au grand public de prendre conscience des enjeux et d’être force de proposition. Cet événement est une journée de travail et de construction, il donnera lieu à des synthèses mais aussi, nous l’espérons, à des pistes d’actions concrètes pour… raisonner la mine..

10 mars 2014
ISF SystExt
Catégorie 
Groupe ISF