Charte pour une agriculture familiale durable au service d'une alimentation pour tous

A l’occasion de ses 50 ans, le CFSI a rédigé une Charte pour une agriculture durable au service d’une alimentation pour tous. Ingénieurs sans frontières, membre du conseil d'administration du CFSI, soutient cette initiative.
© Cirad, P. Sist
Le Comité français pour la solidarité internationale (CFSI), association qui regroupe plus d'une vingtaine d'organisations dont Ingénieurs sans frontières, vient d'honorer ses 50 ans d'actions collectives pour un développement solidaire contre la faim, la pauvreté et les inégalités. A cette occasion, et en écho à la Proclamation du droit de manger à sa faim de 1963, le CFSI lance un appel au rassemblement et à la construction d'un avenir où le droit à l'alimentation pour tous sera respecté, à travers la Charte pour une agriculture durable au service d'une alimentation pour tous.

Le constat est criant : alors qu'un quart de la nourriture produite sur la planète est jeté sans nourriture produite sur la planète est jeté sans être consommée, le nombre de personnes vivant sous le seuil de pauvreté à doublé en trente ans et la proportion de la population qui souffre de la faim dépasse le milliard en 2010 - contre 817 millions en 1990. Engagés depuis plus de 20 ans au sein du CFSI, Ingénieurs sans frontières partage le  constat du rôle central de l'agriculture familiale pour nourrir la population mondiale, protéger durablement l'environnement, renforcer la cohésion du tissu social, tout en permettant aux producteurs de vivre dignement. 

La faim n'est pas une fatalité !

"Convaincus que plus nous serons nombreux à agir dans le même sens, plus nous pourrons faire bouger les esprits, les pratiques et les politiques et contribuer à réduire le nombre de ceux qui souffrent de la faim. Nous invitons :
• Nos partenaires du Sud et du Nord à nous faire part de leur approbation en signant la Charte;
• Les organisations qui se reconnaissent dans la Charte à signer et développer avec le CFSI des partenariats sur des actions particulières."


9 février 2011
Guillaume Nourrit
Fichier attaché