Développement agricole et souveraineté alimentaire

Comment nourrir les 7 milliards d’êtres humains sur Terre ? Quels sont les impacts de ma consommation alimentaire ? Le commerce peut-il être équitable ?

Voici quelques unes des questions autour de la thématique Développement agricole et souveraineté alimentaire sur lesquelles travaille Ingénieurs sans frontières.

Nous nous employons à informer et sensibiliser sur les impacts de la production agricole et de la consommation alimentaire au Nord comme au Sud. Nous promouvons aussi des pratiques durables et solidaires de l'agriculture et de l'alimentation. En pratique, nous participons à des campagnes de sensibilisation, appuyons des projets de développement et élaborons et diffusons des études.

Toutes ces activités sont menées en partenariat avec des collectifs regroupant des acteurs de l'agriculture durable ou de la solidarité internationale.

Projets locaux

Actualités

Le Moringa, un moyen de lutte contre la malnutrition au Togo ?

22/12/2016
Un groupe d'ISF Paris Grignon, en partenariat depuis plusieurs années avec une association togolaise pour l'amélioration du droit des enfants et de la protection de l'environnement, ASOF Togo, participe au développement de la culture Moringa oleifera et à la sensibilisation des populations consommatrices.
Affiche du festival ALIMENTERRE 2016

10ème édition du festival de film ALIMENTERRE

08/11/2016
Cette 10è édition du festival met à l'honneur l’accès aux ressources naturelles et leur préservation, ainsi que les systèmes alimentaires et alternatives aux modes de consommation actuels.
ISF Cameroun et Agrista en visite dans une palmeraie villageoise au Cameroun

Vers une démarche émancipatrice de l'agrononomie

17/09/2016
En 2015 et 2016, des agronomes membres d’Ingénieurs sans frontières Cameroun et d’Ingénieurs sans frontières France ont participé à un échange entre pairs portant sur leurs relations professionnelles avec les paysans, et sur l’évolution de cette relation, d’une posture de conseil expert vers une démarche d’accompagnement non directif. L’échange s’est concrétisé par des visites de terrain dans les deux pays et des sessions de réflexion commune. Cette prise de recul "interculturelle" a permis à chacun des participants de mieux analyser ses propres pratiques, tout en envisageant leur évolution dans la confrontation à l’autre.

Stoppons l'Accord de partenariat économique qui appauvrirait l’Afrique de l’Ouest !

02/07/2016
Depuis les années 90, le commerce international s'est libéralisé sous l'égide de l'Organisation Mondiale du Commerce (OMC). Puis une fois cette dernière bloquée dans des négociations sans fin, ce mouvement s'est prolongé à travers les Accords de Partenariat Économique (APE). Ces APE fixent entre deux pays ou deux groupes de pays les secteurs d'activité pour lesquels le commerce entre ces deux territoires verront les barrières douanières abaissées voire supprimées. Sur le papier, ces APE sont « gagnant-gagnant », permettent d'inciter aux échanges commerciaux internationaux, et participent à la croissance. Dans un monde marqué par des inégalités économiques immenses entre pays, c'est bien sûr le pays le plus riche qui obtient un avantage sur le pays le plus pauvre.