Emplois & Ressources

Chaque année, les comptes d'Ingénieurs sans frontières sont établis par un cabinet d'experts-comptables et sont contrôlés, certifiés par un Commissaire aux comptes indépendant avant d'être présentés, questionnés et votés en Assemblée générale. Les comptes sont ensuite publiés et téléchargeables sur le site Internet dans la rubrique rapports financiers.

 

 

Les emplois de l’exercice 2014-2015 concernent :

Les missions sociales : composées des actions de solidarité internationales et des activités sur les formations d'ingénieurs (conduites dans le cadre du programme Former l'ingénieur citoyen), elles représentent 78 % des emplois.

Les frais d’appel à la générosité du public c’est-à-dire les dépenses liées à l’information des donateurs (au maximum 4 courriers par an) ; Elles constituent 3 % des emplois.

Les coûts de vie associative : ISF est particulièrement soucieuse de s'appuyer sur des instances de gouvernance (conseil d'administration, assemblée générale) représentatives et très mobilisées. 10 % des emplois leurs y est consacré.

Le fonctionnement qui inclut les frais de gestion générale de l’association (locaux, services administratifs), une partie du travail du délégué général et la communication institutionnelle mobilise 9 % des emplois.

 

Les ressources de l’exercice 2014-2015 proviennent :

Des dons qui constitue 21 % des ressources. 24 % des donateurs d'ISF effectuent un don régulier mensuel ou trimestriel par prélèvement ;

Les autres fonds privés représentent 9 % des ressources et sont issues des cotisations, adhésions des membres et de leurs participations financières aux formations.

Les subventions et concours publics, 66 % des ressources, proviennent de fonds publics (issus surtout de l’Agence Française de Développement et du Ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports) et de fonds privés via le soutien de fondations (FPH) et d'entreprises. Ils financent les activités menées dans le cadre des missions sociales.

Les autres produits qui correspondent aux prestations de services, transferts de charge et de produits de gestion courante représentent 4 % des ressources ;