Gouvernance

Société civile VS secret des affaires, c'est parti !

06/07/2019
Le 27 juin 2019, trente-six associations et médias, dont ISF Agrista, prenant position contre le secret des affaires, ont décidé d’intervenir devant le Tribunal administratif pour demander à la Justice qu’elle protège la liberté de la presse, le droit à l’information et le droit d’alerte, à plus forte raison lorsque l’intérêt à défendre est aussi essentiel que la santé des personnes.

Ingénieurs sans frontières n’adhérera plus à Max Havelaar France

02/05/2019
Ingénieurs sans frontières France et Ingénieurs sans frontières Agrista décident de quitter l'association Max Havelaar France. Le courrier envoyé est à retrouver ci-dessous.

Des nouvelles de la COP 24, hiver 2018.

14/03/2019
Ulysse est allé à la COP, la conférence des Parties, qui regroupe chaque année des représentants des Etats membres pour vérifier la bonne application des objectifs des conventions internationales adoptées. C'est aussi l'occasion pour des chercheurs, spécialistes, militants et citoyens de participer aux débats et d'échanger sur les multiples enjeux en lien avec le climat. Ulysse nous raconte son expérience lors de la COP24 qui se déroulait à Katowice, en Pologne, à l'hiver dernier.
Une carte vitale alimentaire

Pour une sécurité sociale alimentaire

13/03/2019
​ En France, la sécurité sociale offre aux citoyen·ne·s l’accès à des soins médicaux, quels que soient leurs revenus. Pourquoi ? Parce que la santé est un bien commun et l’accès aux soins, un droit. ​ Si l'alimentation, notre première médecine, représente une part majeure des questions de santé, un bien commun et même un droit, une part encore trop importante de la population n’est pas en mesure de l’exercer. L’accès digne à une alimentation choisie, tout comme l’accès aux soins, ne devrait-il pas faire l’objet d’une politique sociale ? ​ Créer une sécurité sociale de l'alimentation (SSA), est-ce possible ? A quelles conditions ? Commet une sécurité sociale alimentaire pourrait-elle offrir à toutes et tous l'accès à une alimentation choisie, de qualité, respectant l’environnement et les travailleurs·euses ? Comment cet outil pourrait-il garantir le droit à l'alimentation et, dans le même temps, être la base d'une souveraineté alimentaire des peuples ? ​ Afin d’alimenter le débat sur ces questions, ce document présente le projet de sécurité sociale alimentaire porté par AGRISTA, le groupe « Agriculture et Souveraineté alimentaire » d'Ingénieurs Sans Frontières. Il s'appuie sur des politiques déjà existantes en France et fait le parallèle entre la politique d'accès aux soins et une possible politique d'accès à l'alimentation.