Diversifier les formes d'engagement solidaire à l'international : synthèse de la « Concertation Sud »

A l'occasion de ses 30 ans, en 2012, Ingénieurs sans frontières a initié un chantier de réflexion pour prendre du recul sur ses pratiques d'engagement avec le « Sud ». A l'origine, plusieurs questionnements quant à la place des membres Ingénieurs sans frontières dans des projets de solidarité internationale au « Sud », la pertinence de tels projets, la satisfaction des partenaires et bénéficiaires, les nouveaux formats offerts par le milieu de la solidarité internationale ou encore à expérimenter la place de la réciprocité dans ces échanges…
Projet d'électrification d'une salle communale au Togo par ISF Grenoble et SEDEV International
ISF Grenoble

Pour obtenir des premiers éléments de réponse, le chantier « Quelles mobilisations et quels engagements en 2020 pour une expertise technique jeune, bénévole et citoyenne en lien avec le « Sud » ? » a été initié en 2014. Dans ce cadre, Ingénieurs sans frontières a réalisé au premier semestre 2016 une concertation auprès de ses membres et partenaires sous forme d'enquêtes en ligne. Celles-ci avaient pour but de sonder les étudiants et jeunes ingénieurs, ainsi que le milieu de la solidarité internationale ou encore les porteurs de projet dans lesquels s'impliquent les groupes locaux de la fédération.

Le traitement de ces questionnaires, en partenariat avec Efficoop, a donné lieu à la rédaction d'une note de synthèse, téléchargeable ci-joint. Celle-ci réintroduit le chantier et le replace dans son contexte, puis explore les résultats des enquêtes à travers plusieurs grands axes. Sont ainsi abordés les motivations des jeunes à s'engager dans des projets à l'international, la satisfaction des porteurs de projets, les modes d'engagement actuel et les nouveaux formats envisageables, mais aussi l'apport par et pour les différents acteurs.

Cette enquête n'a pas vocation à donner une réelle analyse statistique du milieu de la SI et de l'engagement des jeunes ingénieurs, mais plutôt à identifier des tendances et des axes de travail pour une évolution des pratiques. Elle est destinée à être reversée dans des débats ultérieurs et différents angles d'approche sont d'ores et déjà en discussion pour mettre à profit ces résultats : diffusion de la note, mise en débat avec le milieu de la solidarité internationale, expérimentation et pérennisation de formes d'engagements innovantes. Au sein d'Ingénieurs sans frontières, cela passera également par un questionnement des pratiques d'accompagnement des membres au regard de ces résultats et des évolutions souhaitées pour nos partenariats internationaux.

17 janvier 2017
Théo Robin
Fichier attaché 
Thématique